agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Baila

Samedi 22 avril à 21h. Musique, théâtre et danse : une belle soirée s’annonce !

Musique originale et guitare : Angelo Petronio
Violoncelle : Guillaume Latil
Textes : Beatriz Beloqui
Danse : Alexandra Rancœur
Voix : Catalina Giménez

Il s’agit d’un spectacle mêlant lectures de textes originaux illustrés par des compostions pour guitare, violoncelle et percussions, chorégraphiés par une danseuse flamenco.

Baila est une création artistique engagée dans le combat pour les libertés. On parle de l’Espagne de la période franquiste qui a réprimé, assassiné, poussé à l’exil des milliers de personnes. Ce projet nait de la rencontre entre deux photographes, une danseuse, un écrivain, une plasticienne, un documentaliste, un compositeur guitariste, tous fascinés par le flamenco, et engagés dans des combats humains. Le flamenco, le sort des gitans et de tous les opposants politiques au régime franquiste sont évoquées au travers d’un regard dépourvu de pathos et pas moins engagé pour autant.
Cette aventure de création prend racine dans l’histoire d’une famille de gitans, d’une mère qui a perdu son mari pendant la guerre et qui transmet son savoir à sa fille.

Beatriz BELOQUI
Née à Pamplona (Espagne) en 1969, elle toujours consacré sa vie aux lettres, professeur de français en Espagne, agrégée d’espagnol en France. Sa passion pour les mots, pour la parole sous toutes ses formes, l’a conduite à écrire depuis toujours dans une perspective certaines de mener des combats personnels et professionnels auprès de ceux pour qui la vie est remplie d’épines.
Elle a édité : Des épines, des fleurs et quelques gourmandises, édition L’Harmattan.

Avec en parallèle :

Une projection/conférence
Vendredi 21 avril à 14h et 20h30
« 40 anos de Silencio »

Film d’Emile Navarro et débat sur le thème de la mémoire historique en présence du réalisateur.

Emile NAVARRO est un réalisateur et chef opérateur français né en 1946. Il a jusqu’ici réalisé 4 documentaires : “Les Moros i Christianos” (1981, 52 minutes), “Les Faillas” (1982, 26 minutes), “De la Retirada à la Reconquista : Paroles de Républicains” (2007, 52 minutes) et “70 Ans de Silence” (2010, 54 minutes).

Projection proposée aux scolaires à 14h et ouverte au public dans la limite des places disponibles.

Et

Une exposition d’œuvres de Rosa Puente
du 18 au 29 avril
Vernissage samedi 22 avril à 20h

Née à Grenade, andalouse de cœur et palaisienne d’adoption, Rosa PUENTE réside depuis 1995 en région parisienne où elle a développé une grande activité créatrice. Sculpteur, elle travaille de nombreux supports : encre de Chine, plâtre, terre, papier, fils. Plongeant dans son espace intérieur, elle raconte des histoires plastiques inspirées de ses fantaisies et peurs d’enfance.