agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Barbara et l’homme en habit rouge

Cet hommage à Barbara, à la fois parlé et chanté, humoristique aussi, présente la particularité d’avoir été écrit par celui qui fut longtemps son accordéoniste et directeur artistique, Roland Romanelli (Télérama).

Samedi 25 mai à 21h

L’homme qui accompagna Barbara, à la scène comme dans la vie, nous raconte enfin cette femme unique, surprenante, drôle, passionnée, différente, géniale. Vingt chansons interprétées en direct entrecoupent le récit où s’alternent confidences de Roland Romanelli et extraits d’interviews données par Barbara.
Certes, il a fallu qu’Eric-Emmanuel Schmitt pousse Roland Romanelli à franchir délicatement les barrières de sa grande pudeur pour évoquer la dame en noir.
Libéré et tendre à la fois, le musicien nous révèle des bribes de leur histoire, l’humour profond de Barbara ; il nous régale d’anecdotes et dévoile aussi les secrets de certaines grandes chansons, les rendant sinon plus authentiques, profondément bouleversantes.

De Roland Romanelli et Rébecca Mai
Mise en scène : Eric-Emmanuel Schmitt.
Avec Rébecca Mai, Roland Romanelli, et Jean-Philippe Audin.