agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Le malade imaginaire, une comédia dell’arte

Jeudi 23 février à 10h et 14h. Un trio vraiment efficace : de l’énergie, de l’humour, un texte à la fois accessible, pédagogique et talentueux.

Spectacle proposé aux scolaires et ouvert au public dans la limite des places disponibles.

Comédiens et compagnie
Mise en scène Jean Hervé Apéré
Adaptation musicale Augusto de Alencar
Danses Guillaume Jablonka

Cette farce en 3 actes, est en fait une comédie mêlée, concept cher à Molière, créée pour le carnaval de 1673. A l’origine, il y a donc un texte, de la musique et de la danse, Molière ayant conçu son œuvre avec Marc Antoine Charpentier, le compositeur, et Beauchamps, le grand chorégraphe du siècle.

Plus que de s’en prendre aux médecins en particulier, il en respectait certains, il voulait ridiculiser, et le mot n’est pas trop fort, ces individus qui profitent et abusent du fait que les hommes ont la crainte de la mort, ces sectaires qui s’affirment détenteurs de la vérité, qu’elle soit médicale, scientifique ou religieuse, ces intégristes de la pensée qui lancent des anathèmes à ceux qui osent être libres.