agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Les Assises de la transition buressoise

La question de la transition est devenue, ces dernières années, un sujet majeur pour les collectivités locales et leurs citoyens. Ces derniers se sont fortement impliqués dans de nombreuses initiatives associatives ou citoyennes.


Depuis deux ans, Bures a commencé à travailler sur ces questions en mettant à disposition un espace, la Maison de l’Écologie et de la Transition, et en accompagnant
les projets autour de ce thème. Nous souhaitons aujourd’hui aller plus loin et nous donner les moyens d’engager notre commune dans la transition.

Ces Assises auront lieu le vendredi 6 novembre au soir, le samedi 7 novembre en journée et le dimanche 8 novembre en journée sur différents sites de la Ville.

Venez nombreux !

Nous pensons que tous les Buressois ont un rôle à jouer dans cette démarche de transition et nous espérons vivement que vous participerez à cet événement.

Ces Assises ont 2 objectifs principaux :
• Emmener Bures dans la transition et inciter chacun à changer ses comportements individuels
• Recueillir vos avis en vue de construire la feuille de route de la Ville, sur les aspects Transition pour les 5 années à venir.

Tout au long de ces 3 jours, vous pourrez participer à des tables rondes, des conférences et des animations de sensibilisation pour vous informer et donner votre avis.

Le programme détaillé vous sera communiqué prochainement, mais pensez dès à présent à réserver votre week-end.

Et si nous parlions transition avant les assises ?

Réservez votre lundi 28 septembre à 20h, au centre culturel Marcel Pagnol.

La ville de Bures a le plaisir de recevoir une figure emblématique de la communauté scientifique et climatique mondiale : Valérie Masson-Delmotte.

Paléo-Climatologue, elle est co-présidente du Groupe 1 du GIEC (Groupe d’Experts
Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat).
Elle coordonne l’évaluation de l’état des connaissances scientifiques sur le changement climatique et ses évolutions futures possibles effectué avec rigueur, transparence
et exhaustivité par des centaines de chercheurs du monde entier, pour un rapport final prévu en 2021.
Elle sera à l’écoute de nos questions et partagera avec nous son expérience.

> Pour plus d’informations :
www.ipcc.ch (site internet du GIEC, en anglais ; les résumés des rapports sont disponibles en français) et citoyenspourleclimat.org (résumés pour citoyens des rapports spéciaux du GIEC de 2018 et 2019).