agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Renaud Louis-Servais et Groupe Nord

Samedi 23 novembre à 21h à Marcel Pagnol.

Renaud LOUIS-SERVAIS découvre la guitare à l’âge de 8 ans. À cette époque, il baigne dans la musique des groupes rock des années 80. À 13 ans, il suit son frère dans le groupe de hard-rock SENTINELLE et y reste durant cinq années, avec de nombreux concerts. Par la suite, il intègre une multitude de groupes de reprises pop-rock, avec lesquels il écume les clubs de la région parisienne et « apprend le métier ». Il travaille alors essentiellement à l’oreille et s’entraîne à retranscrire la musique de ses guitaristes préférés : Steve Lukather, Joe Satriani, Steve Vai… Cet apprentissage sera essentiel pour lui. De cette époque, il conservera le plaisir de la transcription, et la conviction qu’une oreille hautement entrainée est une condition essentielle pour être un musicien accompli.

Groupe Nord : Stéphane Grangier a beaucoup écouté Jefferson Airplane, les Doors, Patti Smith, Janis Joplin, The Velvet Undergroud, Ian Dury dans sa jeunesse. On ne peut donc pas s’étonner que, musicalement, l’acid rock domine. Comme il a aussi beaucoup lu les grands auteurs et écouté un certain nombre de chanteurs français exigeants comme Jacques Brel, Léo Ferré, Serge Reggiani, Hubert-Félix Thiéfaine et Alain Bashung, on se doute bien que l’écriture est littéraire (et littéraire ne rime absolument pas avec pontifiante.) « Je n’aime pas l’intellectualisme pour rien. Il y a quelque chose qui m’attire du côté du « peuple », parce que là, on est dans le vrai. Le rapport au populaire m’intéresse. »

« Epoustouflant de musicalité et de créativité », GuitareXtrême magazine
« NORD est bien décidé à redonner un nouveau souffle au rock français », Le Parisien

> Tarif B