agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Viktor Vincent : les liens invisibles

One man show. Ce mentaliste nous entraîne dans une aventure magique et poétique qui rend tout simplement dingue (Le Parisien).

Samedi 24 novembre à 21h

Avec son spectacle « Les liens invisibles », le mentaliste nous perce à jour pour
mieux nous surprendre.

Son crâne est entièrement rasé, il arbore une moustache à la Dali et son regard est d’un tel bleu qu’on ne peut éviter de lui demander s’il porte des lentilles.
Non, il n’en porte pas. Viktor est mentaliste, aux antipodes de celui de la série du même nom. Lui donne plutôt dans le genre conteur ésotérique, se faisant une joie de démontrer, flirtant avec le mystère et non sans une pointe d’humour, que le hasard n’existe pas et que toutes nos actions sont prévisibles et inscrites quelque part. Il ne fait pas de magie, n’est pas hypnotiseur, ni prestidigitateur : mentaliste.