13/12/2022 - 20:30

La Reine de beauté de Leenane

Mardi 13 décembre à 20h30 à Marcel Pagnol.

Dans les alentours du petit village de Leenane, dans la région du Connemara du comté de Galway, une petite maison campagnarde semble ne jamais s’ouvrir sur l’extérieur, fixée dans la campagne profonde. Dans une atmosphère pesante et grise, on devient témoin de l’affrontement féroce entre deux femmes Mag la mère et Maureen la fille. Mag, septuagénaire, volontairement dépendante, est maladivement possessive, et abuse des attentions que lui confère son âge. Maureen, la quarantaine, célibataire, bien que sauvage est lasse de la vie renfermée qu’elle mène. Elle rêve d’un ailleurs où elle serait accompagnée d’un homme. Il n’y a guère que Pato et Ray, les deux frères, voisins des deux femmes, qui viennent ponctuellement briser ce « tête à tête », spectateurs du conflit, acteurs innocents des dommages générés. Mag et Maureen donc, évoluent, l’une à côté de l’autre, mais le lien qui les unit s’est transformé, a volé en éclat et a laissé place à une relation conflictuelle des plus malsaines. L’amour maternel est devenu haine maternelle. Mag l’abusive, qui a donné la vie à Maureen, la lui fait payer. Elle l’envahit, lui vole son existence, « pour son bien ». Maureen est vide de compassion, sombre, mais pas résignée, et encore moins victime. Ce lent déchirement est fait d’injures sordides, de vengeances froides ou spontanées, de cruautés insidieuses ou assumées. La violence est réelle. Verbale ou psychologique, celle-ci deviendra même physique. Et lorsque Maureen a enfin l’occasion de véritablement vivre, elle est rattrapée par la volonté sournoise intéressée de sa mère. Maureen ne peut exister que pour et par Mag. On assiste alors à une montée en puissance de l’intensité de cette relation écrasante, broyant tout. Incontestablement dramatique, mais aussi pourvue d’humour grinçant, sur un texte efficace, presque intime, très concret, à la fois puissant et subtil.


 
Entrée libre à partir de 1€ au chapeau à la fin du spectacle

Compagnie de l’empreinté
Avec : Linda Till, Chloé Huetz, Glenn Dallérac et Grégoire Levasseur
Mise en scène : Xavier Laplume

13/12/2022 - 20:30

Aller au contenu principal