Nos comportements individuels

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Quelle est votre empreinte carbone individuelle ?

Il ne s'agit pas seulement de compter l'essence pour la voiture, ni le gaz du logement, mais d'estimer plus globalement...

Quelle est notre empreinte carbone individuelle ? Il ne s’agit pas seulement de compter l’essence qui meut notre voiture ni le gaz qui chauffe notre habitation, mais aussi l’impact de nos voyages en avion, la fabrication et la livraison de nos achats « made in China », les serveurs des réseaux sociaux et autres « clouds », la production de la viande que nous consommons…

Nous n’avons évidemment pas de chiffres détaillés sur l’empreinte carbone d’un Buressois, mais les différentes sources s’accordent autour du chiffre de 11 à 12 tonnes d’équivalent CO2 par an et par Français. Pour l’ensemble des Buressois, qu’est-ce que cela représente concrètement ? Remplissez complètement d’essence neuf fois le volume du gymnase Chabrat, laissez brûler à petit feu pendant un an, et imaginez les gaz de combustion qui stagnent au-dessus de nos têtes…

Comment vous situez-vous par rapport à cette moyenne de 11 à 12 tonnes par an ?
En quelques clics, vous en aurez une bonne estimation ici : Nos Gestes Climat

Savez-vous qu’un aller-retour Paris-New York en avion émet en moyenne 2,6 tonnes d’équivalent CO2 par personne ?
Plus d’éléments sur l’émission de vos transports ici : Mon Impact Transport

Les amateurs d’huîtres savent qu’il vaut mieux les consommer les mois en “R”. Mais savez-vous quels mois sont à éviter pour minimiser l’empreinte carbone d’aubergines, de poires ou de champignons de Paris ?
La réponse ici : Mes Fruits et Légumes de Saison (mesfruitsetlegumesdesaison.fr)

Pour approfondir, si les simulateurs et convertisseurs vous intéressent : Blog | Datagir (ademe.fr)

Aller au contenu principal